PDF - 689.9 ko
Descriptif Enseignement Soins Palliatifs

SOINS PALLIATIFS

Séminaire en phase socle

Soins palliatifs et situations d’urgences : repères pratiques Il s’agit d’une journée complète de formation sur les soins palliatifs pour gérer les situations d’urgences de patients relevant de soins palliatifs rencontrées pendant les premiers stages de l’internat Objectifs de la journée :
-  Savoir identifier un patient relevant de soins palliatifs
-  Face à une situation d’urgence, savoir évaluer les symptômes d’inconfort les plus fréquemment rencontrés en situation palliative (douleur, nausée, vomissements, gêne respiratoire, encombrement) et savoir proposer les premières thérapeutiques
-  Dans une situation d’urgence, connaitre les repères pour délibérer
-  Connaitre les principaux repères pour communiquer au patient, avec ses proches et avec les autres professionnels de santé.

ED en phase d’approfondissement

Enseignement Dirigé soins palliatifs, DES de médecine générale (Pr Donatien Mallet)

« Alors docteur, il en a pour combien de temps ?… Vous pouvez pas faire une petite piqure pour accélérer les choses… On n’en peut plus, quel sens ça a tout çà ? » Cet enseignement a pour thème la phase terminale et l’agonie que ce soient au domicile, en institution médico-sociale (EHPAD) ou à l’hôpital. Il inclut toutes les problématiques techniques, psychiques, relationnelles, éthiques ou organisationnelles qui peuvent survenir dans ces temps singuliers. En s’appuyant sur des récits réalisés par les participants, nous essaierons de dégager des points de repères, pratiques et théoriques, pour le médecin afin qu’il se sente plus compétent pour faire face à de similaires situations. Pour autant, le but n’est pas de répondre de manière normative à l’ensemble des questions posées, notamment sur la pertinence ou non de pratique d’euthanasie ou d’accélération de la venue de la mort. L’enjeu sera de discuter librement et avec respect les positions ou les incertitudes de chacun. Cet enseignement, en groupe de 10, est ouvert aux étudiants en phase d’approfondissement.

L’étudiant qui s’inscrit à cet enseignement s’engage à écrire le récit d’une situation vécue où
-  Il a rencontré des difficultés dans le soulagement du patient
-  Il a été mis en difficulté dans l’accompagnement du patient ou des proches
-  Il s’est interrogé sur la pertinence de maintenir certains traitements (hydratation ou nutrition artificielles, corticoïdes, anticoagulant, antibiotique….)
-  Il lui a été demandé ou il s’est interrogé sur l’éventuelle mise en œuvre d’une sédation
-  Il lui été demandé ou il s’est interrogé sur l’éventuelle réalisation d’un geste d’euthanasie ou d’une pratique médicamenteuse favorisant la venue de la mort
-  Il garde un « souvenir douloureux » de la fin de cette vie. Le récit est envoyé une semaine avant l’ED à l’animateur par courriel à l’adresse : donatien.mallet@chluynes.fr

L’enseignement se déroule sur 2 heures en 2 temps distincts.
-  Un temps d’échanges au sein du groupe : plusieurs étudiants lisent leur récit et chaque situation est analysée, décortiquée pour identifier les raisons des difficultés et des pistes de solution.
-  Un temps de synthèse avec l’apport de connaissances, de repères pratiques ou théoriques, de questionnements en lien avec les problèmes soulevés lors des présentations des étudiants.

Des repères bibliographiques seront proposés à la fin de l’ED.

A l’issue de l’enseignement, chaque étudiant (même s’il n’a pas présenté son récit à l’oral) complète son récit par une analyse de la situation à la lumière de l’enseignement et envoie cette trace à l’animateur et à son tuteur.

« Faites-moi dormir docteur ! » « Sédation ? Pratiques sédatives ? Pour qui ? Où ? Comment ? » Dr Godefroy Hirsch, Dr Christine Béranger

Contexte : Cet enseignement a pour thème les pratiques sédatives. Pendant votre internat, vous avez pu être (ou allez être) confronté à la mise en œuvre d’une sédation dans des situations extrêmement variées : urgence ou détresse vitale, inconfort majeur, demande de sédation profonde et continue, etc.. En pratique, comment faire ? Quels sont les principaux repères tant dans l’anticipation et l’élaboration de la sédation que dans sa réalisation ? Qu’est-il possible d’envisager à domicile ? Quels produits ? Quelles aides ? Objectifs de l’enseignement dirigé : A travers une expérience rapportée par un ou plusieurs étudiants, situations reprises et analysées dans le groupe, seront précisés :
- Les principales situations cliniques pouvant relever d’une sédation
- Les modalités d’élaboration et de communication à prévoir
- Les modalités de mise en œuvre, y compris à domicile
- Les spécificités de la Sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès (SPCMJD)

Modalités de l’enseignement :
- Durée de l’enseignement : 2h
- Chaque étudiant a préparé par écrit, de manière synthétique, le récit d’une situation à laquelle il a été confronté. Ce récit est envoyé une semaine avant aux animateurs du groupe, par mail aux adresses : hirschg@ch-blois.fr et berangc@ch-blois.fr
- Un ou deux étudiants exposent cette situation à l’ensemble du groupe.
- Une analyse, des questionnements, des hypothèses, des pistes de réponses possibles sont proposés et élaborés par le groupe
- Secondairement, un temps de reprise, de mise en perspective, d’apports d’éléments de référence théoriques sur les pratiques sédatives sera proposé par l’animateur expert
- Chaque étudiant complétera le récit écrit de sa situation à la lumière des échanges et éléments de réponse apportés pendant l’ED et l’enverra aux animateurs et à son tuteur pour validation.

Vous devez vous connecter

Version imprimable de cet article Version imprimable